Numéro 404 - septembre 2012


Se réapproprier l’espace public

Les logiques sécuritaires et marchandes (publicité, vidéosurveillance, automobile,…) tendent à confisquer l’espace public. Face à cela des collectifs agissent pour se le réapproprier à travers une multitude d’actions et d’initiatives présentées dans ce numéro. Il y sera question de de siestes sur des parkings, de potagers urbains, de repas de quartiers, de néons éteints à la canne à pêche, mais aussi d’ateliers de rue, de caméras inutiles, de jardins occupés, de femmes en colère dans la rue, et bien sûr d’utopie...

  • Un espace pour tou-te-s ? (de Khaled Gaiji, Elise Ayrault et Bérenger C.)
  • Des espaces pour rendre publique la riposte des classes dominées (entretien avec Jean-Pierre Garnier)
  • Se réapproprier l’espace public 
  • Quand les féministes prennent la rue (Des féministes à la rue)
  • Les Jardins d’utopie ( de Guillaume Gamblin)
  • Quand la pédagogie sociale transforme l’espace public (de Khaled Gaiji)
  • Un atelier de rue vu du terrain (de Khaled Gaiji)
  • La vidéo surveillance, une technique qui gagne, mais au service de qui (de Serge Perrin)
  • Récit d’un voyage (de Bérenger C.)

Des articles

  • Une monnaie locale, c’est pas de l’argent ( de Marie-Pierre Najman)
  • Sortir du nucléaire vite ? (de Michel Bernard)
  • Une Zone à Défendre(de Bérenger C.)
  • Du côté de l’AMAP du Champsaur (de Denis Lebioda)
  • Gorleben-Bure, Luttes fraternelles (Les habitants de la maison de résistance de Bure)
  • Modernes vies sauvages (de Suzanne Husky)