Internet, l’envers de la toile

Internet : un outil qui libère, qui facilite la mise en réseaux et renouvelle les formes d’activisme… ou un commerce juteux qui détruit la planète, désagrège les liens sociaux et exclut une partie de la population ?
Qu’en disent les lectrices et lecteurs de Silence ?
Peut-on se passer d’internet ?

Spécial accident nucléaire au Japon : Un cauchemar au ralenti ; Fukushima peut-il provoquer un séisme politique en France ? ; Sortir du nucléaire, c’est possible, mais à quelle vitesse ?

Le poids écologique d’internet

Dossier coordonné par Marie-Pierre Najman

Des lectrices et lecteurs de Silence témoignent (avec Mimmo Pucciarelli et Damien Bouveret)
Internet et écologie sont-ils compatibles ? (Entretien avec Fabrice Flipo)
Internet : Big Brother en costume de père Noël
Quelles alternatives au « réseau social » Facebook ? (Entretien avec Pierre-Yves Gosset)
Quelles solutions pour ne plus nuire ?
Il y en a qui résistent !

Japon

« Un cauchemar au ralenti » (de Michel Bernard)

Nucléaire

Fukushima peut-il provoquer un séisme politique en France ? (de Michel Bernard)

Sortir du nucléaire

C’est possible, mais à quelle vitesse ? (de Michel Bernard)

B. D.

Biomiamiam au marché (de JBGG)

Alternatives

Kaszino : un espace de gratuité à Budapest (de Sidonie Poldeh)

Agriculture biologique

Rémy Léger, paysan à Beaumont-lès-Valence (de Marie-Joëlle Pouillon)

Adieu à la croissance

Jean Gadrey fait avancer les idées ! (de Michel Bernard)

brèves

Alternatives
Paix
Nucléaire civil, nucléaire militaire... (Dominique Lalanne)
Environnement
Énergies
Nucléaire
Nord-Sud
Société
Politique
Fragilité de la croissance (Agnès Sinaï)
Femmes
OGM
Agenda
Annonces
Courrier
Livres

éditorial

Peut-on brancher l’écologie sur internet ?

L’ordinateur est en train de devenir un prolongement du corps, une évidence « naturelle » comme le sont devenues l’eau courante ou l’électricité. Nous courons le risque de ne plus questionner ce qui le rend possible ni ce qu’il coûte, en particulier à l’environnement.

Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser internet, pour le courriel ou la documentation, entre autres à la revue Silence. Cette pratique a un coût écologique et social, les deux étant liés. Silence a déjà commencé à explorer ces questions* et ce dossier cherche à les approfondir pour internet en particulier. Quel poids écologique se cache derrière ce monde virtuel ? A quoi bon courriels, sites, blogs et autres réseaux sociaux ?

Nous avons également essayé de recenser des moyens de diminuer les nuisances. Se passer d’internet, est-ce forcément accepter le déclassement et l’isolement ?

Au final, nous avons des choix importants à faire, et la mouvance écologique ne débat sans doute pas assez de ces problèmes...

Marie-Pierre Najman

* Lire les dossiers « Technologies contre autonomie », n° 338, septembre 2006 et « Technologies et solitude », n° 264, décembre 2000.