Participer

Vous pouvez participer à la vie de Silence de plein de manières différentes :

  • écrire un texte pour la revue
  • participer à l’expédition
  • tenir un stand
  • proposer un lieu dépositaire
  • créer ou rejoindre un relai local
  • … et toute autre proposition est la bienvenue.

  • Réd’acteurs, réd’actrices

    Proposer un texte à Silence, c’est possible !
    Silence est une revue collaborative, chacun, chacune peut proposer un article au comité de rédaction de la revue.
    Différentes formes d’informations et de contributions Agenda : S’il s’agit d’un événement à annoncer dans l’agenda, indiquer dans l’ordre, la (...)

  • Participer à l’expédition

    Chaque mois, le nouveau numéro est mis sous pli et envoyé aux abonné·es, grâce à de nombreux bénévoles, pendant deux jours (dates ci-contre).
    C’est l’occasion de rencontrer d’autres personnes intéressées par l’écologie, la non-violence, les alternatives, de discuter en s’occupant les mains... et de déguster (...)

  • Créer ou rejoindre un relai local

    Participer à un relai local, c’est représenter la revue quand on le souhaite sur diverses manifestations dans sa région.

  • Proposer un lieu dépositaire

    Vous connaissez un magasin bio, une librairie, une boutique, un café qui vous semble correspondre à Silence ? Ce lieu pourrait être dépositaire de la revue, n’hésitez pas à lui proposer : c’est simple, et ça ne peut pas être une opération déficitaire pour le dépositaire. Tous les renseignements ici.
    Et pour (...)

  • Tenir un stand

    Un salon, une foire, un festival va avoir lieu près de chez vous, et vous pensez que Silence y aurait sa place ? Un ciné-débat en rapport avec les thèmes de la revue ?
    Si vous souhaitez tenir un stand ou une table de presse, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons vous fournir un stock de revues, (...)

  • Faire un don

    Silence est une revue sans pub, et indépendante. Cela signifie qu’elle vit uniquement par son lectorat.
    Voilà donc quelques bonnes raisons de la soutenir financièrement : pour maintenir une presse libre, et qui vous ressemble, dans le paysage médiatique, pour explorer les alternatives écologiques et (...)