Livre du mois Roman

Paresse pour tous de Hadrien Klent

Michel Bernard

Et si demain un candidat aux élections présidentielles parlait des vrais choix de société ? Émilien Long, prix Nobel d’économie, fait un tabac avec son livre Le droit à la paresse au XXIe siècle. Celui-ci montre que depuis la révolution industrielle nous sommes passés de 70 h à 35 h de travail salarié par semaine et qu’en distribuant mieux les gains de productivité, on devrait aujourd’hui ne plus travailler (au sens d’emploi salarié) que 3h par jour. Ce succès fait que ses ami·es lui demandent de se présenter aux élections de 2022. Au départ, il est ignoré des médias classiques, mais peu à peu, il grimpe dans les sondages, car il sait très bien montrer combien on peut résoudre de nombreuses questions sociales et écologiques en travaillant moins pour le système productiviste et ayant à côté des activités conviviales. Au « travailler plus pour gagner plus » cher à Macron et Sarkozy, il oppose le « travailler moins pour préserver les humains et la planète ». La décroissance présentée par son côté économique. Alternant histoire de la campagne électorale, histoires humaines et extrait du livre fictif du candidat, Hadrien Klent montre la centralité de la question : la transition écologique, le revenu universel, le droit au logement, tout cela est lié à notre manière de travailler et d’enrichir ou non les actionnaires. On retrouve dans ses lignes, de très nombreux thèmes abordés par Silence, et l’ambiance de campagne électorale est aussi bien présentée. MB
Éd. Tripode, 2021, 360 p., 19 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité