Dossier Alternatives

Limites et dérives des basses technologies

Guillaume Gamblin

Silence a demandé à plusieurs personnes, engagées dans la promotion et la pratique des basses technologies, quelles limites elles voyaient et quels risques de dérives leur semblaient possibles.

Silence a demandé à plusieurs personnes, engagées dans la promotion et la pratique des basses technologies, quelles limites elles voyaient et quels risques de dérives leur semblaient possibles.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité