Livre B.D.

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes de Frédéric Brémaux, Giovanni Rigano et Allain Bougrain-Dubourg

Francis Vergier

De petites histoires où les animaux parlent pour raconter ce qu’ils doivent subir par la faute de l’homme : les tortues se plaignent de nos déchets plastique, les lévriers de la tradition espagnole qui veut que l’on pende le dernier arrivé d’une course, le tigre des pratiques du cirque, le lapin des expériences de laboratoire, le requin de la chasse à ses ailerons, l’ortolan et le gorille du braconnage, le cochon et le poussin de l’élevage industriel, le taureau de la corrida, le cheval de la maltraitance, la souris de la vivisection, le loup des chasseurs, les animaux du sol des engrais chimiques. Seul le vautour nous remercie pour sa réintroduction en France. Subtil plaidoyer en faveur de la prise en compte des animaux comme êtres de droits.

Éd. Glénat, 2021, 96 p., 17 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité