Chronique Nord-Sud Solidarités sans frontières

Bangladesh : un nouvel accord pour protéger des vies

Salma Lamqaddam

Le 24 avril 2013 à Dhaka, la capitale du Bangladesh, un immeuble abritant des ateliers de confection s’effondrait sur les ouvrières et ouvriers en plein travail. Cette catastrophe, qui tua 1 138 personnes et en blessa plus de deux mille, est à l’origine d’une prise de conscience mondiale, car les victimes fabriquaient des vêtements pour des marques ou des distributeurs comme H&M, Auchan ou Benetton.

Le 24 avril 2013 à Dhaka, la capitale du Bangladesh, un immeuble abritant des ateliers de confection s’effondrait sur les ouvrières et ouvriers en plein travail. Cette catastrophe, qui tua 1 138 personnes et en blessa plus de deux mille, est à l’origine d’une prise de conscience mondiale, car les victimes fabriquaient des vêtements pour des marques ou des distributeurs comme H&M, Auchan ou Benetton.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité