Livre Essais

Manifeste pour une écologie de la différence d’Hicham-Stéphane Afeissa

Danièle Garet

Édité en beauté, ce manifeste propose une rupture avec les raisonnements consistant à mettre en avant les points communs entre les animaux et nous. L’accent sur les ressemblances débouche sur la compassion, puisque nous pouvons comprendre les souffrances animales. Mais la « politique de la pitié », si elle a permis de faire avancer la cause animale, lui nuit aussi en faisant obstacle au politique. Il s’agirait de la remplacer par une écologie de la différence. Plutôt que de viser notre assimilation et la leur dans la grande totalité d’un vivant indifférencié, il faudrait accepter que l’animal soit et reste un étranger radical, une énigme. Cherchant la polémique, l’auteur se montre sévère, tandis que sa proposition d’une éthique de l’altérité reste très théorique. Mais il suscite l’intérêt et la remise en question, choses précieuses.

Éd. Dehors, 2021, 144 p., 15 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité