Livre Essais

La lune, les laitues et moi, Anachroniques d’un maraîcher de Clément Lechartier

Guillaume Gamblin

Chaque semaine pendant 2 ans, l’auteur écrit un petit texte pour les membres de son Amap au Havre. L’ambition est modeste, mais l’ensemble se lit avec plaisir et intérêt. Partant de sa pratique quotidienne, il expose avec style ses réflexions et émerveillements, son rapport au label bio et aux aides de la PAC, au temps de travail et aux vacances, au machinisme agricole, son sentiment d’être « en installation perpétuelle », les paradoxes de l’utilisation de bâches en plastique lorsqu’on ne retourne plus la terre. Le terme « permaculture » lui « hérisse le poil » pour son côté religieux, système ayant réponse à tout. Concernant la place des femmes en agriculture, il constate que « le maraîchage est le plus physique des métiers agricoles, et pourtant, je pense qu’avec l’élevage, c’est le plus féminisé », à l’inverse des céréaliers, qui ont les tracteurs les plus puissants et les plus confortables.

Éd. La buse du Tôt, 2020, 148 p., 13 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité