Livre B.D.

Mythopoïeses d’Alessandro Pignocchi

Paco Vallat

Après l’excellente bande dessinée La recomposition des mondes, Alessandro Pignocchi revient avec le troisième tome de sa série anthropologico-dessinée, les Petit traité d’écologie sauvage. Avec un dessin épuré tout en aquarelle, il met en scène un monde à l’apparence absurde fait de discussions politiques entre des mésanges anarchistes et d’analyses philosophiques d’un anthropologue Jivaro venu comprendre le monde de Bois-Le-Roi, en Seine-et-Marne. Mais au-delà de l’aspect humoristique extrêmement plaisant, Mythopoïese est nourri tant par la formation universitaire de l’auteur avec Philippe Descola que par son parcours de militants à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ou d’amoureux de la nature. Un monde inversé, sorti de l’opposition Nature/Culture, où Trump, Macron et Merkell pistent les belettes et dansent autour d’un feu de camp. Une grande bande dessinée, à l’ambitieux dosage entre humour et pensées profondes !

Éd. Steinkis, 2020, 123 p., 16 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité