Livre B.D.

Ma fille, mon enfant de Davis Ratte

Francis Vergier

Quand Catherine apprend que sa fille Chloé sort avec Abdelaziz, cela se passe mal. Car bien qu’elle s’en défende, elle est raciste. Alors que le père n’y voit aucun problème, la mère fait tout pour faire échouer cette relation, à tel point que sa fille finit par ne plus lui parler. Un accident va changer la donne : la mère sera-t-elle prête à renouer le dialogue ? Dans un dessin très ligne claire, David Ratte aborde la question du racisme “ordinaire” avec brio. Ce genre de situation est fréquent, mais n’est heureusement pas toujours aussi dramatique. Une belle réflexion sur nos intolérances et comment nos comportements et nos réflexions peuvent nous entrainer sur la voie du rejet de l’autre.

Éd. Bamboo / Grand angle, 2020, 96 p., 19 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité