Livre Essais

Hirak en Algérie, L’invention d’un soulèvement, Coordonné par Omar Benderra, François Gèze, Rafik Lebjaoui et Salima Mellah

Monique Douillet

Un ouvrage important pour qui s’intéresse à l’Algérie. Le Hirak qui signifie le mouvement, la dynamique, n’est pas tombé du ciel ! Plusieurs auteurs, parmi les 16 contributeurs, relatent la longue histoire chaotique du pays depuis l’indépendance. Tous ces évènements engrangés par la mémoire collective, ces injustices, ces hontes, ces mensonges, ce mépris subi, ces mobilisations réprimées ont cassé le mur de la peur et débouché sur les manifestations immenses qui durent depuis le 22 février 2019. Ce mouvement très réfléchi, résolument non-violent — qui n’a rien d’une jacquerie — a rassemblé toutes les couches de la population dans les grandes villes. Le livre en rend compte, semaine après semaine, avec ses avancées et ses échecs. Des artistes de tous styles (de la musique classique andalouse au rap) ont créé des musiques, des textes, qui ont été chantés puis diffusés et entendus par des dizaines de millions de gens par le monde. Des graphistes, des peintres et des plasticien·nes ont été révélé·es. Un chapitre rend compte de l’effervescence créatrice qui a régné. Un autre chapitre est consacré à la réaction de ce régime corrompu à tous les étages et à celles des puissances étrangères (avec un développement sur les relations franco-algériennes). Que deviendra ce puissant mouvement social ?

Éd. La fabrique, 2020, 304 p., 16 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité