Chronique Chroniques Terriennes Politique

Retour à l’anormal…

Stephen Kerckhove

Après le coronavirus, vient le temps d’une seconde vague, un danger diffus qui entretient un climat de peur, de méfiance et d’inquiétude généralisée. Cette ambiance nullement propice à la réflexion conduit « nos » responsables politiques à tenter d’appliquer les vieilles recettes aigres-douces d’un libéralisme économique qui n’attend que les crises pour s’affirmer et enfin mettre en œuvre les plans d’ajustements structurels qu’ils ou elles n’osaient plus assumer explicitement.

Après le coronavirus, vient le temps d’une seconde vague, un danger diffus qui entretient un climat de peur, de méfiance et d’inquiétude généralisée. Cette ambiance nullement propice à la réflexion conduit « nos » responsables politiques à tenter d’appliquer les vieilles recettes aigres-douces d’un libéralisme économique qui n’attend que les crises pour s’affirmer et enfin mettre en œuvre les plans d’ajustements structurels qu’ils ou elles n’osaient plus assumer explicitement.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité