Chronique Chronique Jai Jagat 2020 Jai Jagat

Jai Jagat 2020 : des nouvelles des mobilisations européennes

Alors que les frontières de l’Arménie se fermaient à la mi-mars 2020, du fait de la pandémie liée au coronavirus, la marche Jai Jagat New-Delhi - Genève s’est arrêtée à Erevan. Il est possible qu’elle reparte de Erevan au printemps 2021, mais, dans tous les cas, la dynamique Jai Jagat se poursuit et souhaiterait contribuer aux mobilisations post-Covid pour un monde plus juste et solidaire.

Depuis le début de l’année une coordination nationale des groupes français mobilisés autour de Jai Jagat s’est organisée (voir : https://www.sol-asso.fr/jai-jagat-2020). De nombreuses actions ont pu être menées, en particulier en Rhône-Alpes (voir le document-bilan « Un an de mobilisation à Lyon pour Jai Jagat » sur le site du MAN, www.nonviolence.fr).
Avec toutes les incertitudes liées à la situation, au jour d’aujourd’hui, la plupart des marches françaises convergeant vers Genève sont maintenues : 

  • · Lyon - Genève du samedi 12 au samedi 26 septembre, départ de la Place Guichard.
    Contact : lyongeneve2020@nonviolence.fr. Facebook : @lyongeneve2020
  • ·  Beaufortin - Annecy - Genève, départ de Beaufort, le dimanche 20 septembre, direction le plan d’eau de Queige, animation avec des stands et animations, puis départ le lundi 21 septembre de Queige en direction d’Ugine et Annecy, d’où Jai Jagat marchera du mercredi 23 au samedi 26 septembre. Contact : jaijagat2020.annecy@gmail.com 
  • ·  Lons-le-Saunier - Genève, du samedi 19 au samedi 26 septembre
    Contact : peuplessolidairesjura@orange.fr 
  • · Guérande - Genève en traversant les départements de Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Cher, Allier, Saône-et-Loire et Ain en août et septembre. Contact : pascal.charcosset@worldonline.fr
    La marche organisée par la Communauté de l’Arche de Saint-Antoine-l’Abbaye est incertaine. Celle remontant de Montpellier à Lyon est annulée, mais remplacée par une marche dans le département de l’Hérault et diverses manifestations.

À Genève deux événements sont a priori maintenus :

  • • Le samedi 26 septembre, un rassemblement informel, convivial et à moindre coût sera organisé en collaboration avec Alternatiba Leman et The Meal Genève (http://the-meal.net). Des rencontres et un déjeuner seront l’occasion de se retrouver physiquement, de célébrer le bonheur d’être ensemble et vivants et d’échanger sur les suites. Y participeront des Suisses et les marcheu·ses français·es (voir ci-dessus).
  • • Le vendredi 2 octobre 2020, tout juste un an après le départ de la marche de Delhi, pourrait avoir lieu une journée de débats sur la non-violence et l’apport de Gandhi pour les enjeux du 21e siècle et la mise en œuvre des Objectifs du développement durable. Ce serait aussi l’occasion d’échanger sur les suites, en particulier la campagne pour 2021, et d’évaluer la faisabilité d’une journée de mobilisation autour de Jai Jagat à l’occasion de la journée internationale des droits humains, le 10 décembre 2020.
    À l’une de ces deux dates, les différents groupes, au niveau mondial, seront invités à organiser un événement local ou régional, comme une marche, qui sera mis en lien par une réunion en ligne. 
    Tout au long du mois de septembre, différentes actions et manifestations devraient être organisées en France et en Suisse (Genève, Canton de Vaud, Bâle, en lien avec la mobilisation pour le Climat…). 

En Belgique également (dates à confirmer, suivre les événements sur Facebook, @Jaijagat2020be et Twitter : Jaijagat2020B) il est prévu : un Forum pauvreté et durabilité (avec Assoc 21, plateforme belge d’organisations et associations, ATD Quart Monde, Luttes Solidarités Travail, etc.), le 21 septembre. Ainsi que des événements sur les thèmes des Objectifs du développement durable et de la non-violence active, la participation à des foires organisées par le Mouvement d’action paysanne. Une « marche des rencontres » est organisée : 5 à 10 personnes ont l’intention de marcher, en complète autonomie, à la rencontre d’act·rices impliqué·es dans Jai Jagat, pour réaliser un reportage vidéo qui montrera leur vécu et leurs attentes essentielles en lien avec le Covid-19. Enfin, des marches en demi-journée et rassemblements de type « Forum ouvert » pour permettre « la voix de tous » sur une question telle que « Quelles attentes essentielles pour une société dans notre monde après le COVID-19 ? ». 
Il va sans dire que tout peut être annulé au dernier moment en cas de reprise de la pandémie ou de maintien de contraintes fortes pour le franchissement des frontières, et que le nombre de marcheurs et marcheuses risque d’être plus limité (de l’ordre d’une centaine en tout).

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité