Livre Essais

Tisser du lien social avec la non-violence du Mouvement pour une alternative non violente (MAN)

Monique Douillet

À première vue, nous avons tou·tes une connaissance des méfaits et des causes de la violence qu’elle soit économique, écologique ou symbolique et chacun·e a des avis dessus. Que peut-on nous dire de plus ? Il faut lire ce livre qui est une somme de l’expérience plus que centenaire de collectifs qui ont travaillé sur des cas concrets avec l’objectif de retisser le lien social là où il a disparu, qui ont analysé les peurs et les colères du côté des auteurs de violences comme de celles et ceux qui les subissent. Ce livre sensible et concis fournit dans un langage simple un éclairage sur ces sujets et les réponses apportées en différents lieux et contextes : banlieues, anciennes colonies, situation de crise, revendication sociale, tensions religieuses, etc.

Éd. Chronique Sociale, 2019, 155 p., 14 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité