Article Nouvelles technologies Société

Les « villes connectées » fliquent l’espace public

Manon Deniau

Les projets de « smart cities » se multiplient en France ces dernières années. Plus de 25 collectivités ont déjà noué des partenariats avec des entreprises privées pour gérer leur ville à l’aide d’algorithmes. L’association La Quadrature du Net y voit surtout des expérimentations à but sécuritaire. Afin de dénoncer ces dérives, elle a lancé le 16 septembre 2019 la campagne Technopolice à Nice, la ville la plus surveillée de l’Hexagone. Entretien avec Martin Drago, salarié et juriste.

Les projets de « smart cities » se multiplient en France ces dernières années. Plus de 25 collectivités ont déjà noué des partenariats avec des entreprises privées pour gérer leur ville à l’aide d’algorithmes. L’association La Quadrature du Net y voit surtout des expérimentations à but sécuritaire. Afin de dénoncer ces dérives, elle a lancé le 16 septembre 2019 la campagne Technopolice à Nice, la ville la plus surveillée de l’Hexagone. Entretien avec Martin Drago, salarié et juriste.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité