Livre du mois Essais

« Agir ici et maintenant : Penser l’écologie sociale de Murray Bookchin » de Floréal M. Romero

Michel Bernard

La première moitié de l’ouvrage raconte ce que furent les engagements de Murray Bookchin, penseur de l’écologie sociale, à partir d’une vision libertaire. S’en suit un vaste débat sur ce que nous pouvons faire pour développer une écologie qui ne soit pas un simple accompagnement d’un capitalisme en crise (et donc loin des « économies circulaires » ou autres peintures vertes). Cela suppose de remettre en cause les structures hiérarchiques et de les remplacer par un « communalisme », c’est-à-dire un fonctionnement horizontal au niveau de territoires suffisamment petits pour que cela soit possible. Cette horizontalité s’accompagne d’un niveau supérieur calqué sur les expériences de fédéralisme, développé par les syndicats anarchistes. Les analyses s’appuient sur trois exemples concrets : le mouvement libertaire en Aragon en 1936, les Zapatistes au Mexique et les Kurdes du Rojava, en Syrie. L’auteur explique comment cela peut s’intensifier à partir des expériences alternatives (avec les exemples de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ou les coopératives de Longo Maï). Il faut des ruptures franches car « si nous ne vivons pas ce que nous pensons, nous finirons par penser ce que nous vivons » (p.166). Il analyse aussi les échecs, que ce soit Die Grûnen (les Verts allemands), les Indignés (en Espagne), Nuit debout (en France), les deux premières initiatives sont rentrées dans le moule, la dernière s’est éteinte par lassitude des débats sans fin. Dans la lignée de Murray Bookchin, Floréal M. Romero propose une stratégie : débats, revendications, structuration. L’intérêt de ce livre est dans l’intelligence des propos qui relient sans cesse approche théorique et exemples pratiques, nécessité des luttes et construction des alternatives. Il faut espérer que cela fera débat et fera évoluer la mouvance écologique vers une plus grande conscience de la nécessité d’avoir une approche globale des phénomènes de domination. MB
Préface de Pinar Selek, éd. du commun, 2019, 280 p., 16 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité

  • Acheter en ligne - 4.80 €
    Ajouter au panier