Livre Essais

Start-Up Nation, Overdose Bullshit d’Arthur De Grave

Francis Vergier

Un petit bijou d’humour. L’auteur réagit à une déclaration de Macron annonçant qu’il voulait que la France devienne une « start-up nation ». En français, cela signifie que notre Président pense que l’on peut gouverner un État comme une entreprise. En nous faisant croire que tout le monde peut lancer son entreprise, le gouvernement cultive un mythe. L’auteur rappelle que neuf start-up sur dix feront faillite. Pour réussir, mieux vaut être un jeune homme blanc et friqué. Les volontaires pour ces start-up vont s’auto-exploiter jusqu’au fatal burn-out (en français syndrome d’épuisement professionnel) et lorsqu’elles embauchent, c’est finalement pour offrir des bullshit job (boulot de merde style Amazon ou Uber). Le ruissellement des richesses via la main invisible du marché, ça ne fonctionne que dans les beaux discours. L’auteur abuse un peu des sigles et du franglish, mais cela se lit quand même avec grand plaisir.

Éd. Rue de l’Echiquier, 2019, 110 p., 10 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité