4e de couverture Agriculture

La bonne mauvaise graine ?

“Et en effet, sur la planète du petit prince, il y avait comme sur toutes les planètes, de bonnes herbes et de mauvaises herbes”, Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince. Mais peut-on vraiment parler de mauvaises graines ? Le photographe Thierry Ardouin prend la question à la racine et propose de sublimer la graine, qui a pour lui une apparence merveilleuse. À travers une série de photographies, il renouvelle le regard que l’on peut porter sur les semences. Une série comme un hymne à la diversité et à la beauté des graines.

“Et en effet, sur la planète du petit prince, il y avait comme sur toutes les planètes, de bonnes herbes et de mauvaises herbes”, Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince. Mais peut-on vraiment parler de mauvaises graines ? Le photographe Thierry Ardouin prend la question à la racine et propose de sublimer la graine, qui a pour lui une apparence merveilleuse. À travers une série de photographies, il renouvelle le regard que l’on peut porter sur les semences. Une série comme un hymne à la diversité et à la beauté des graines.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité