Livre Essais

Pour résister au capitalisme : faisons la sieste de Frédérique Vianlatte

Guillaume Gamblin

« Soyons fous ! Osons la révolution, la grande, la vraie, la seule que personne ne peut récupérer, la seule qui ne déçoit pas, la seule qui ne peut pas échouer : celle du quotidien. » Et pour cela non seulement faisons la sieste mais aussi soyons lent·es, arrivons en retard, déconnectons-nous du numérique, goûtons les joies de la nudité et du sexe réinventé, goûtons le silence, arrêtons-nous pour admirer le ciel, faisons la planche, etc. Autant de petits exercices pour ne pas nous laisser embrigader par les injonctions à la vitesse et à la performance, pour « puiser dans les plaisirs simples [et autonomes] l’énergie de retourner au combat ».

Éd. L’Harmattan, 2019, 92 p., 12 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité