Livre du mois Essais

Un sol commun. Lutter, habiter, penser de Marin Schaffner

Guillaume Gamblin

Ces vingt courts entretiens constituent autant d’introductions à l’écologie, à la manière dont elle se construit et se transforme aujourd’hui, dans les pratiques comme dans la pensée. « Je suis stupéfait par la détermination des dominants à ne rien changer », commence Hervé Kempf. Jade Lindgaard met en avant la nécessité d’une écologie populaire qui passe par les banlieues, tandis que Malcolm Ferdinand insiste sur l’importance d’une écologie décoloniale. Isabelle Cambourakis insiste sur l’intersectionnalité et Baptiste Morizot remet en cause la notion de « nature » à laquelle il préfère « le tissu du vivant ». Bruno Latour, Philippe Descola, Isabelle Stengers et d’autres nous rappellent que l’écologie, c’est l’art d’habiter un territoire, de tisser des relations d’interdépendance dans le vivant et entre les mondes multiples qui le constituent. Vingt regards qui éclairent l’écologie d’une lueur différente et constituent une passionnante polyphonie.
Éd. Wildproject, 2019, 184 p., 15 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité