Livre Essais

Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, vers une écologie sociale et libertaire de Murray Bookchin

Monique Douillet

Les textes majeurs de l’œuvre de Murray Bookchin, publiés entre 1969 et 1995, sont réunis et commentés ici. Ils exposent son écologie sociale, sa théorie et sa pratique “municipaliste“ libertaire, déploient son projet politique depuis la “re-spiritualisation” du travail jusqu’à une nouvelle façon morale de vivre. La pensée de Murray Bookchin appelle à un changement global. Il considère qu’on ne pourra pas faire disparaitre la domination de l’humain sur la nature sans éliminer celle de l’humain sur l’humain.

Traduit de l’anglais par H. Arnold, D. Blanchard, R. Garcia, éd. L’Échappée, 2019, 204 p., 18 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité