Agriculture

Chaque jour, mille petits gestes pour la biodiversité

Perrine Dulac

La ferme d’Antoine et Marion est nichée dans un écrin de verdure du bocage mayennais. Au printemps, la cour de la ferme, qui surplombe un petit vallon, résonne des chants des fauvettes, rouge-gorges, troglodytes, mésanges et autres grimpereaux.

La ferme d’Antoine et Marion est nichée dans un écrin de verdure du bocage mayennais. Au printemps, la cour de la ferme, qui surplombe un petit vallon, résonne des chants des fauvettes, rouge-gorges, troglodytes, mésanges et autres grimpereaux.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité