Éditorial Alternatives

Oh, le bio bébé !

La rédaction

Être écolo quand on est parents d’un bébé : fastoche ? C’est un peu vite dit… même si les parents ont de longues nuits blanches devant eux pour y penser !
L’aventure commence avec la grossesse et la naissance. Puis… voilà que, derrière ce petit corps potelé qui fait fondre par la force d’un sourire, se cache un nouvel être qui brasse quand même pas mal d’air, rejette du CO2 et des selles en quantité.
Du côté des parents, alimentation, transports, vêtements, mais aussi mode de vie, organisation du quotidien, répartition des tâches dans le couple, tout cela se télescope en un joyeux gribouillis de bonnes résolutions et d’injonctions contradictoires.
Bien entendu, la parentalité écolo est reliée à un ensemble de conditions sociales qui la conditionnent fortement : mode de vie rural ou urbain, ressources économiques et familiales, parentalité partagée ou famille monoparentale, etc.
Silence a donc glané quelques trucs pour alléger le poids écologique d’un enfant en bas âge et demandé leurs témoignages à quelques lecteurs et lectrices. Loin de faire le tour de la question — mais sans tourner autour du po(po)t —, ce dossier se veut une première amorce pour la réflexion.
Sans oublier une question qui aura un impact écologique important elle aussi : être ou ne pas être (parents) ?

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité