Livre Essais

La décroissance de Serge Latouche

Monique Douillet

Ça y est, la décroissance a son « Que sais-je » ?, collection qui présente de façon didactique différents concepts ou sujets culturels. L’idée de décroissance s’est popularisée lors d’un colloque : « Défaire le développement, refaire le monde » qui s’est tenu à l’UNESCO en 2002, rappelle l’auteur. Le projet de décroissance qui en est issu n’est pas à confondre avec celui « d’une autre croissance » affublée de qualificatifs divers : durable, verte, recyclable, sociale, etc. L’auteur défend « un art de vivre bien, sobrement, en accord avec le monde » et s’emploie à déconstruire méthodiquement les parades de l’idéologie dominante. Qui pouvait mieux réaliser ce petit ouvrage pédagogique clair et concis que le théoricien français de la décroissance en économie ?

Éd. Que sais-je ? 2019, 125 p., 9 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité