Livre Essais

Antivax, La résistances aux vaccins du XVIIIe siècle à nos jours de Françoise Salvadori et Laurent-Henri Vignaud

Monique Douillet

« Comment se fait-il qu’encore aujourd’hui 40 % de Français considèrent que les vaccins ne sont pas sûrs ? » Pourquoi cette résistance « à la révolution que représente la vaccination ? » Telle est la question qui motive l’enquête. L’autrice est médecin, son collaborateur historien. Après un recensement des arguments opposés à la médecine en général (plus qu’au vaccin en particulier) depuis 3 siècles, issus de croyances religieuses ou de superstitions, on en vient aux « opposant·es » contemporain·es, parmi lesquel·les le professeur Joyeux, cancérologue, qui dénonce des abus de vaccination et certains adjuvants, mais aucune réponse ni le moindre argument médical ne sont apportés aux diverses critiques citées ! (Le vaccin, ça ne se discute pas...) Et le couperet tombe : ces opposant·es ne sont rien d’autre que les « illuminati » d’hier, des complotistes qui critiquent aussi les OGM et les effets soi-disant néfastes des ondes électromagnétiques. Décevant !

Éd. Vendémiaire, 2019, 351 p., 23 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité