Livre Essais

Ivan Illich, Pour une ascèse volontaire et conviviale de Thierry Paquot

Guillaume Gamblin

La pensée d’Ivan Illich est aussi structurante pour la critique du développement et de la technique, qu’elle est complexe. Thierry Paquot revient sur les différentes étapes du parcours d’Illich (1926-2002) puis présente des extraits de son œuvre. Ses travaux ont entre autres porté sur la critique des grandes institutions (médicale, éducative, etc.) et sur les seuils de contre-productivité (trop de voitures ralentissent les déplacements). Il promeut une activité vernaculaire, autonome et échappant au marché. « Une société conviviale est une société qui donne à l’homme la possibilité d’exercer l’action la plus autonome et la plus créative, à l’aide d’outils moins contrôlables par autrui ». Avec un chapitre interpellant sur « le renoncement à la santé », qu’il a expérimenté à la fin de sa vie.

Éd. Le passager clandestin, 2019, 112 p., 8 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité