Livre B.D.

Après le printemps, Une jeunesse tunisienne d’Hélène Aldeguer

Francis Vergier

Si le dessin est un peu trop caricatural, la narration de ce qui s’est passé en Tunisie depuis le départ de Ben Ali en 2010 est passionnante. Le parti islamiste est au pouvoir. Des députés de l’opposition sont assassinés. Les promesses se sont envolées et les jeunes diplômé·es ne trouvent pas plus de travail aujourd’hui qu’hier. Certain·es cherchent une échappatoire en venant en France pour y poursuivre des études et y rester, d’autres veulent se battre dans leur pays, d’autres multiplient les petits boulots,
légaux ou non, pour survivre. Un mélange d’histoires vraies qui montrent la désillusion actuelle. Un gouvernement chasse l’autre, l’intégrisme monte, les touristes partent, les solutions n’existent pas.

Éd. Futuropolis, 2018, 136 p., 21 €

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité