Éditorial Alternatives

Ces pages, les meilleures de Bourgogne !

Revue Silence

Oui, les alternatives découvertes dans les départements de l’Yonne et de la Côte d’Or (1) sont réjouissantes. Le village de Mâlain mérite bien son nom, il a su faire grandir une dynamique de reprise en main du foncier agricole et de fertilisation croisée d’activités locales, professionnelles et bénévoles. Plus urbain, à Dijon, le Quartier libre des Lentillères mobilise, sur 8 hectares, des centaines de personnes de tous horizons qui y vivent, jardinent, partagent et résistent radicalement aux projets de normalisation en « écoquartier ».

C’est aussi Dijon qui a vu s’implanter la première École Démocratique en France, à partir de laquelle une trentaine d’autres se sont ouvertes. Dans l’Yonne, la coopérative Germinal gère 4 magasins bio et, depuis 45 ans, se remet toujours en question pour concilier croissance et préservation de l’esprit coopératif. Enfin, Fruimalin, malgré les difficultés, lutte contre le gâchis de tonnes de fruits non ramassés chaque année.

Quant à nous, loin du gaspillage, c’est avec cette fructueuse récolte de lieux inspirants que nous terminons le tour de France des alternatives commencé en 1998 ! De fermes agroécologiques en ateliers partagés, de béguinage en diverses communautés, de médias en écoles, de jardins solidaires en cirques engagés, de restos associatifs en artisanats recréés...Tout un foisonnement d’activités, parfois regroupées en quartiers, écolieux, hameaux ou villages. Autant de lieux qui dessinent une autre carte de France, collective et bigarrée, fragile mais résistante. Nous continuerons de notre mieux, et avec votre aide (2), à donner des nouvelles de ce pays là.

La Rédaction

(1) La Côte d’Or (530 000 habitant·es, en hausse) connaît une forte attraction de la métropole de Dijon, qui concentre en tous cas une bonne part de la scène alternative. Au contraire, la préfecture d’Auxerre ne joue pas ce rôle dans l’Yonne, département peu peuplé (340 000 habitant·es, en faible hausse) où le réseau alternatif semble plus déconcentré.
(2) Voir en avant dernière page comment participer à la rédaction.

Silence existe grâce à vous !

Cet article a été initialement publié dans la revue papier. C'est grâce à vos abonnements et à la vente de la revue que nous pouvons continuer à proposer des alternatives à la société consumériste et destructrice actuelle. Sans publicité, sous forme associative, notre indépendance et notre pérennité dépendent de votre engagement humain et financier !

S'abonner Faire un don Participer

Disponibilité