Chronique Chronique : Un lieu à soi Femmes, hommes, etc.

A Vincennes, recréer des liens avec le monde végétal… et entre femmes

Constance Rimlinger

Par un bel après-midi ensoleillé, alors que le bois de Vincennes commence à se parer de couleurs automnales, un petit groupe de femmes s’engage dans une allée de tilleuls, puis s’arrête devant un bosquet touffu d’un jaune éclatant.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité