La Zad de Notre-Dame-Des-Landes, outre la violence physique du démantèlement, a subi et subit encore la violence symbolique des discours d’un incroyable mépris de la part de nos « élites », président en tête. D’où l’importance de reconsidérer la dimension politique des luttes pour la défense de territoires.

La Zad de Notre-Dame-Des-Landes, outre la violence physique du démantèlement, a subi et subit encore la violence symbolique des discours d’un incroyable mépris de la part de nos « élites », président en tête. D’où l’importance de reconsidérer la dimension politique des luttes pour la défense de territoires.

Cet article sera lisible en intégralité lorsque le numéro sera épuisé et retiré de la vente. Vous pouvez dès maintenant commander le numéro papier pour lire cet article.

Disponibilité