4e de couverture Altermondialisation Politique

1000 Silhouettes

Hambourg, 5 juillet 2017. Deux jours avant la tenue dans la ville du G20, sommet des 20 États les plus puissants du monde.
1000 silhouettes grises, décrépites, semblables à des zombies, se traînent dans la ville durant une heure et demie, se mêlant aux passant·es.
Certain·es tombent et rampent par terre, dans l’indifférence des autres, exagérant à peine l’ambiance d’anonymat, d’individualisme et de résignation qui peut régner à certains moments dans les rues de la ville. Ces silhouettes représentent une société qui a perdu toute sensibilité, tout espoir en la possibilité de vivre différemment.
Puis une première silhouette prend soudainement conscience de son état et se désincarcère de sa chape de grisaille, libérant un maillot bleu. Elle en touche une autre qui se libère à son tour, et en quelques minutes un patchwork d’habits colorés et d’être humains éveillés et sautant, courant, s’embrassant, peuple la rue, en une vague de joie.
Cette action symbolique, artistique et militante a été préparée durant six mois par les quelques 100 membres du collectif 1000 Gestalten (1000 silhouettes) qui s’est formé pour l’occasion. Une action artiviste d’une ampleur inédite, qui donne à réfléchir sur notre société fondée sur l’avoir, l’individualisme et la compétition.

https://1000gestalten.de

Désolé, le texte de cet article n'a pas encore été numérisé. Il a été publié dans le numéro 460, p48.