Menu:

Index de la revue

Numéro 462 - Décembre 2017


Consultez les 4 premières pages
en cliquant ici.

Couverture en grand format


Dossier

Les nouveaux visages

de l’habitat participatif

Abricoop, une coopérative d’habitant·es sort de terre

Habiter autrement les villes, accéder à la propriété quand on n’a pas de très gros moyens et partager avec ses voisin·es : c’est l’aventure dans laquelle s’est lancée l'association toulousaine La Jeune Pousse en créant la coopérative d'habitant·es Abricoop, qui ouvre ses portes durant l'hiver 2017-2018.

Carte de France des membres de la Coordin'action nationale des associations de l'habitat participatif

Un réseau national pour habiter autrement

Cécile Viallon, membre de la Coordin'action nationale des associations de l'habitat participatif, revient pour Silence sur ce réseau et sur la dynamique nationale en faveur de l'habitat participatif.

La coopérative immobilière : demain, on loge gratis ?

Acheter ou louer, le choix n’est guère enthousiasmant. Les coopératives d’habitant·es constituent une alternative réjouissante pour sortir de la spéculation immobilière. Mais seront-elles suffisantes ? La coopérative immobilière se donne pour but de sortir des logements du marché immobilier.

"Inventer une nouvelle façon d'habiter et de vivre"

Dans son livre Commun Village, Anne Bruneau présente un habitat groupé imaginaire abordant les différentes questions qui se posent autour de ce genre de pratiques. Elle s'est inspirée pour cela de 25 lieux ayant réellement existé.

 

Articles

Mon école en paille

À Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, pour répondre au besoin croissant du nombre de classes, la municipalité a décidé de passer le cap de la construction écologique. La particularité de "l'école des Boutours 2" ? Les murs sont intégralement en paille. Une première pour un bâtiment public.

La parole fraternelle de Patrick Chamoiseau

En juin 2017, le grand écrivain Patrick Chamoiseau s'exprimait à Saint-Malo lors du festival des Étonnants Voyageurs. Réquisitoire contre un néo-libéralisme barbare, regard visionnaire sur les migrant·es, plaidoyer pour la poésie : des paroles engagées et vibrantes dont voici quelques échos.

Zéro déchet : puis-je amener mon propre contenant chez mon commerçant ?

Si vous demandez à votre commerçant·e d'utiliser votre propre emballage, les réactions vont de l'enthousiasme au refus, ces derniers se justifiant par le respect des règles d'hygiène. Qu'en est-il réellement ?

Retour à la Chanvrière du Bélon

En 2000, Silence visitait la Chanvrière du Bélon, en Bretagne. 17 ans plus tard, l'occasion s'est présentée de retourner voir ce qu'est devenue cette coopérative, qui s'appelle désormais Technichanvre-Chanvrière du Bélon, pionnière dans l'activité du chanvre pour la construction.

Semer des lettres, récolter l’échange

Derrière chaque chose mangée, derrière chaque champ, il y a des femmes et des hommes qui façonnent le territoire et le cultivent, pour permettre à chacun·e de se nourrir.  La compagnie Les fous de bassan! construit depuis plusieurs années des projets culturels permettant de donner la parole à ces nourrisseu·ses de l’humanité.

Aux enfants

Ce texte de l'écrivaine Marie Desplechin a été publié dans son intégralité dans l'ouvrage Pour une poignée de degrés dont vous pouvez découvrir des photos page 48 de ce numéro. Son style et son message puissants nous ont donné envie de le donner à partager ici. En voici quelques extraits.

Pour une poignée de degrés

Ce livre de photographies présente une coopération entre citoyen·nes et artistes autour d'une approche sensible du défi climatique.

 

Chroniques

Bonnes nouvelles de la Terre : Fermes d’avenir : grandes ambitions, grandes interrogations

Nucléaire ça boum ! : Nous avons le prix Nobel !

En direct de nos colonies : Congo : le silence de la France

L'écologie, c'est la santé : Perturbateurs endocriniens : heureusement le Parlement européen veille !

 

Brèves

Alternatives • Énergies • Environnement • Paix • Nucléaire • Nord/Sud • Femmes, hommes, etc. • Politique • Société • Santé • Vélo(rution) • Agri-bio • Agenda • Annonces • Courrier • Livres • Quoi de neuf ?

 

Éditorial

L'habitat participatif

à la croisée des chemins

Des centaines de groupes en France essaient de mettre en place des habitats collectifs autogérés et certains ont déjà réussi à réaliser leur utopie.

Le partage du quotidien et des infrastructures permet la réduction des consommations individuelles (notamment l'électroménager par la création de buanderies collectives). Le choix de la taille des logements ou encore des matériaux utilisés s'effectue en prenant en compte des critères écologiques. Le montage juridique coopératif permet de sortir de la spéculation immobilière. L'autogestion collective du projet de vie conduit enfin à mettre en pratique une forme de vie hautement politique.

Les difficultés ne manquent pourtant pas sur le chemin, entre les années de réunions nécessaires à la construction du projet, qui n'arrive pas toujours à aboutissement, le délicat équilibre relationnel entre ses membres, ou encore les freins économiques et juridiques, etc.

Face à ces défis, le mouvement de l'habitat participatif semble être à un tournant.

D'un côté de "fausses bonnes solutions" sont proposées par des entreprises qui tentent de récupérer ces dynamiques collectives au profit des logiques de marché : elles proposent des projets d'habitats partagés "clé en main" qui ont pour avantages supposés de gommer les difficultés de réalisation et de raccourcir les délais.

Ailleurs, des solutions innovantes se font jour à l'image du projet de "coopérative immobilière" qui se propose de sortir du marché et de la propriété un nombre croissant de logements et de révolutionner ainsi notre rapport au logement.

Enfin, le mouvement de l'habitat participatif dont nous parlons depuis des années dans Silence continue à se développer et à fédérer de nombreuses forces pour faire avancer dans la société des manières d'habiter originales et décroissantes.

Et nous, où souhaitons-nous poser la prochaine pierre à l'édifice ?

Olivier Chamarande & Guillaume Gamblin