Menu:

Numéro 459 - septembre 2017 / Parution le 17 août

Vers une école sans écrans ?

Mais aussi : Tout le monde a le droit de bien se nourrir • Le vélo sous la pluie • La prodigieuse marge de progression écologique des transports • Réinventer la radio • Le statut de mineur·e en question • Notre-Dame-des-Landes : Faut-il agrandir l'actuel aéroport ? • Kamishibai : dessiner pour briser le silence nucléaire…
[en savoir plus…]

inscrivez vous à la siberlettre

Accueil

Numéro 457 - juin 2017


Consultez les 4 premières pages
en cliquant ici.

Couverture en grand format

Dossier

LE CHANT DES LUTTES

Le paysage politique et musical des chorales militantes

Elles se disent révolutionnaires, féministes, décroissantes ou "de sans pap'yé"… Mais qui sont donc ces chorales pas comme les autres ? Les paroles recueillies dans cette enquête nous en disent plus sur leur répertoire, leurs pratiques d'organisation, leurs lieux d'intervention et leur spécificité politique… Attention aux oreilles !


BD de Marion Roger

(banapiti.blogspot.com)


Rencontres estivales, un chant de possibles

Certaines des chorales interrogées ou rencontrées pour l'enquête de Silence participent à un réseau international de "chorales révolutionnaires", qui se réunit chaque été à Royères, dans le Limousin. Petit aperçu d'un moment intense de musique et d'autogestion.

 

Articles

Scénario NégaWatt : nouvelle édition, nouvelles questions

Le 25 janvier 2017, l'association NégaWatt, qui regroupe une centaine d'experts dans le domaine de l'énergie, a publié la troisième édition de son scénario.


Civiliser la Défense plutôt que militariser les civils

Militant actif de la non-violence, écrivain, initiateur du mouvement des enseignants désobéisseurs de l'école primaire, Alain Refalo présente ici des stratégies non-violentes peu connues pour défendre la démocratie face aux dangers qui la guettent.


Y a-t-il une "bonne" taille pour les villes ?

On annonce pour 2030, 750 mégapoles millionnaires dans le monde, dont 150 rien qu’en Chine, contre 535 en 2015. Sont-ce encore des villes ? Quelle serait leur "bonne" taille urbaine ? Peut-on inverser la tendance à la grossitude ? Comment favoriser des bio-régions urbaines avec des villes et des villages ? Thierry Paquot esquisse quelques éléments de réponse.


Westinghouse dépose le bilan, la fin du nucléaire ?

Le 29 mars 2017, la multinationale Toshiba a annoncé le dépôt de bilan de sa branche nucléaire aux Etats-Unis, Westinghouse. Cette faillite pourrait marquer la fin du nucléaire dans les pays occidentaux.


Radios : la vague pirate

Le 20 mars 1977, Brice Lalonde diffuse, en direct sur TF1, la première émission de Radio Verte Paris. Il s’agit d’une grande esbroufe qui n’en est pas moins à l’origine de la dynamique des radios pirates en France.


Debout, les damnées du nettoyage

Des femmes de ménage exploitées relèvent la tête et l'emportent à l'issue de luttes exemplaires. Cela se passe à Lyon, Marseille ou Paris, avec l'aide de deux organisations. Grand ménage parmi les injustices.


Les Olympiades du potager

Depuis 4 ans, les Idéelles co-organisent dans le Parc de la Roche, à Nantes, un événement festif et convivial, "Fêtons Jardins". L'occasion de mettre en avant des expérimentations autour de la nature en ville (toilettes sèches, découvertes des circuits courts).Depuis 2015,"Fêtons Jardins" accueille "Les Olympiades du Potager".

 

Chroniques

En direct de nos colonies : Uraniumgate - Au Niger, Areva invente l'économie circulaire !

Bonnes nouvelles de la Terre : L’Allemagne teste le revenu universel... par tirage au sort

L'écologie, c'est la santé : Les gros mensonges de Monsanto

100 dates féministes pour aujourd'hui : Grande-Bretagne, juin 1968 : à travail égal, salaire égal !

Nucléaire ça boum ! : Cinq États nucléaires en voie de marginalisation à l'ONU ?

 

Brèves

Nord/Sud • Alternatives • Climat • Énergies • Nucléaire • Environnement • Santé • Politique • Société • Femmes, hommes, etc. • OGM • Paix • Vélo(rution) • Annonces • Courrier • Livres • Quoi de neuf ?

 

Éditorial

Réenchanter les luttes

Pour comprendre les chorales militantes, il ne suffit pas d'en "parler" : il faut descendre dans la rue pour les écouter, vibrer et chanter avec elles. Afin de saisir ce qui fait l'âme de ces collectifs : avant tout un plaisir partagé, une dynamique créative, une joie contagieuse qui passe par les sens et par les corps.

Engagés dans des luttes, ces collectifs de résistance artistiques se distinguent des autres groupes militants par leur forme : — le chant—, et par leur impact — les émotions et la part sensible de chacun-e —. Le domaine de ces chants engagés n'est pas celui de l'argumentation politique traditionnelle mais "de l'ellipse, de la formulation à l'emporte-pièce qui résume en quelques mots". (1)

Les chorales militantes que nous décrivons dans ce dossier nous sont apparues comme subversives à bien des égards. Elle échappent au système marchand : elles ne coûtent rien, ne consomment rien, y participer est gratuit et ne nécessite pas de matériel coûteux. Elles échappent souvent aux affiliations politiques en regroupant des personnes ayant des affinités diverses et des engagements dans des champs variés. Leur mode de socialisation n'est pas virtuel : il faut se retrouver ensemble physiquement pour chanter. Pas d'acheteurs à séduire, pas d'autorisations à demander, mais l'espace public et la rue pour s'exprimer librement…

Mettons-nous à leur écoute…

Guillaume Gamblin

 

(1) Philippe Martel, Chanter la lutte, Actes du colloque de Montpellier de mars 2015, ACL, 2016, 222 p., 16€.