Menu:

Numéro 457 - juin 2017

Le chant des luttes

Mais aussi : Scénario NégaWatt : nouvelle édition, nouvelles questions • Civiliser la Défense plutôt que militariser les civils • Y a-t-il une "bonne" taille pour les villes ? • Westinghouse dépose le bilan, la fin du nucléaire ? • Radios : la vague pirate •  Debout, les damnées du nettoyage • Les Olympiades du potager 
[en savoir plus…]

inscrivez vous à la siberlettre

Accueil

Numéro 447 - été 2016


Consultez les 4 premières pages
en cliquant ici.

Couverture en grand format 


• Dossier

Alternatives 

en Seine-et-Marne 

et Val d'Oise

Banlieue : la nature comme aide à l'enseignement

A Torcy, les enseignants de l'école Bel-Air ont mis en place une mini-ferme, une salle informatique et un laboratoire scientifique ; trois outils qui donnent d'excellents résultats.

Les Champs des possibles

L'Ile-de-France enregistre une forte demande pour de nouvelles AMAP, mais il n'y a pas assez de maraîchers, d'où l'idée de créer une couveuse d'activités pour former des jeunes et des moins jeunes aux métiers concernés.

Paysage et permaculture : un laboratoire aux pieds d'argile

Depuis 2000, dans un triangle coincé entre les lignes de TGV, Agnès Sourisseau mène une expérience de régénération des sols en comparant de multiples techniques.

Agroforesterie : quand la biodiversité améliore les cultures

Rémi Seingier et Claire Bertrand s'installent dans la ferme familiale avec un projet d'agroforesterie et de plantes aromatiques, tout en visant une reconversion en agriculture biologique.

Habitats groupés à Jouy-le-Moutier

Deux habitats groupés ont vu le jour au début des années 1980, dans le cadre de l'aménagement de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise. Où en sommes-nous 35 ans plus tard ?

La Bergerie de Villarceaux

Un écoterritoire sur lequel se développent plusieurs initiatives : un espace agroécologique avec une ferme biologique et des espaces naturels, un centre d'accueil et de séminaire, des gîtes touristiques…


• Articles

Rêve général : imaginer des utopies écologiques

Quelques mois avant l'émergence de Nuit Debout, à partir de la lecture de Murray Bookchin et de textes sur l’écologie sociale, des étudiants en sciences politiques de l’université de Lyon II tentent de décrire leur propre utopie. 

Mineurs isolés étrangers : une discrimination institutionnalisée ?

Guinéens, congolais, afghans... Ils sont des milliers de mineurs à partir, seuls, vers la France, pour accéder aux études ou fuir des situations désastreuses. Alors que les départements doivent les prendre en charge, une partie d'entre eux sont délibérément jetés à la rue. 

Bientôt du bio dans toutes les cantines ? 

Les producteurs bio peuvent-ils fournir 20 % des repas pour la restauration collective ? Les élus français multiplient les reculades… et pourtant la filière bio s'organise et trouve des solutions innovantes, comment le montrent ici le cuisinier Pascal Veaulin du Collectif les Pieds dans le Plat (CPP) et la municipalité de Lons-le-Saunier. 

Quelques lectures pour agrémenter les vacances

Longue quête de justice pour un vieux chibani

Avez-vous vu le dernier film de Luc Decaster ? Tourné sans budget, produit à grand-peine, distiribué avec l'aide de militants, il fait partie d'un cinéma en marge très peu visible. D'autant plus quand il s'agit de s'élever contre des bastions du pouvoir, police et justice.

Alerte aux monstres de plastique !

Ils envahissent le monde ! Composés principalement de déchets en plastiques, des créatures aquatiques d'un type nouveau peuplent les océans et envahissent actuellement les plages de Bretagne en particulier. 


• Chroniques

Bonnes nouvelles de la Terre : Défi local : Un grand restaurant parisien ne se fournit qu'en produits d’Île-de-France

100 dates féministes pour aujourd'hui : 16 septembre 1979 à Cologne : Un die-in contre le nucléaire

Catastrophe de Fukushima : La censure, maladie d'un régime autoritaire

En direct de nos colonies : Mayotte debout

Nucléaire ça boum ! : Valse à deux temps des pro-nucléaires


• Brèves 

Alternatives • Société • Agri-bio • Politique • Femmes, hommes, etc. • Énergies • Nucléaire • Santé • OGM • Nord/Sud • Environnement • Paix • Climat • Annonces • Agenda • Courrier • Courrier • Livres • Quoi de neuf ?

• éditorial

Extensions urbaines 

et plaines céréalières 

Le Val-d'Oise au nord et la Seine-et-Marne à l'est de Paris sont les deux départements les plus excentrés de la région Ile-de-France. Ils comportent encore de vastes zones agricoles et quelques zones naturelles protégées. 

Mais la capitale vomit son béton de plus en plus loin. Les villes nouvelles créées dans les années 1970 (1) ont nécessité la construction d'une multitude de voies de communication. A proximité des sorties d'autoroute, les zones commerciales recouvrent ensuite les champs à grande allure (2), les zones de loisirs ne sont pas en reste. La Seine-et-Marne doit aussi faire face à l'exploitation pétrolière (3) et à la multiplication des décharges (4). 

La dévastation est planifiée : le schéma directeur de la région fixe comme limite 1750 hectares de terres agricoles artificialisées par an (soit 0,15 % de la surface totale). Les zones maraîchères, installées près des villes sont les plus concernées et reculent sans cesse (5). 

Nous avons pu y rencontrer quelques initiatives alternatives fort intéressantes que nous vous présentons ci-après : une école en zone d'éducation prioritaire qui a su endiguer la violence en partie grâce à une mini-ferme pédagogique, une couveuse d'activités pour former des maraîchers qui répondront à la demande grandissante des AMAP, une reconversion en agroforesterie d'une exploitation céréalière, la réhabilitation d'une friche industrielle pour y redévelopper la biodiversité, deux habitats groupés nés avec la ville nouvelle de Cergy-Pontoise, et un éco-site qui accueille des classes vertes dans le parc naturel régional du Vexin. 

Nous signalons également quelques associations que nous avons croisées… Elle sont bien sûr beaucoup plus nombreuses que cela, mais ce sera à vous d'enquêter pour compléter cette première approche.

Michel Bernard

 

(1) Cergy-Pontoise sur 7700 hectares dans le Val-d'Oise à partir de 1969, 183 000 habitants aujourd'hui, Marne-la-Vallée sur 15 000 hectares dans la Seine-et-Marne à partir de 1972, 295 000 habitants aujourd'hui

(2) Comme dans le triangle de Gonesse où Auchan veut installer un centre commercial de 80 hectares, le plus grand de France.

(3) Plus de deux mille puits de pétrole ont été forés en Seine-et-Marne depuis 1958. Plusieurs centaines fonctionnent encore et fournissent environ 1 % de la consommation française. La pression est forte aujourd'hui pour y chercher du pétrole de schiste. 

(4) 80 % des déchets franciliens finissent en décharge en Seine-et-Marne. Transformer des terres agricoles en décharge est hautement rentable et certains élus en profitent grassement.

(5) Si l'agriculture et les forêts occupent encore les trois-quarts des terres dans ces deux départements… 70 % des zones maraîchères de la région ont été détruites par l'artificialisation des sols entre 2000 et 2010.