Menu:

Le syndicalisme peut-il être écolo ?

header

S!berlettre n°109 – avril 2018

La lettre de nouvelles
de l’association S!lence

 


A paraître :

Jouer hors des cases

Le syndicalisme peut-il être écolo ?

 


 

Sommaire

 


Actuellement dans S!lence

Au sommaire du numéro de mai :

Semences vivantes, graines d'autonomieLe syndicalisme peut-il être écolo ?

Accusé de ne se soucier que d'augmentation du pouvoir d'achat et de maintien des emplois même les plus polluants, le syndicalisme serait en contradiction irréductible avec la décroissance et l'écologie. Mais les choses ne sont pas si simples. Car souvent la protection de la santé des travailleu·ses va de pair avec celle des riverain·es et de l'environnement. Au-delà, la réduction du temps de travail, la transition écologique et la réappropriation par les travailleu·ses des finalités de la production, ont beaucoup à voir avec l'écologie. Et si on y regardait de plus près ?

 

Des articles :

Le capitalocène, qu'est-ce que c'est ?

Néoruralité : l'immigration de l'utopie

Entrer en piraterie éducative !

D'autres visions de l'avenir du rail

Où en sont les luttes contre les Center Parcs ?

Mauvaises herbes : voyage au coeur de la gastronomie sauvage crêtoise

Les visages de Silence

 

Des chroniques :

Bonnes nouvelles de la Terre :
Cantines bio, c'est meilleur et c'est moins cher !

Chroniques terriennes :
Cigéo : ce n'est qu'un débat... continuons le combat

L'action non-violente, mode d'emploi :
L'enchaînement

En direct de nos colonies :
Nouvelle-Calédonie : 30 ans après Ouvéa

L'écologie, c'est la santé :
Un nouveau rapport accuse les pesticides


Des brèves :

Alternatives • Environnement • Énergies • Femmes, hommes, etc. • Société • Politique • Paix • Nord/Sud • Santé • Vélo(rution) • Nucléaire • Agenda • Annonces • Courrier • Quoi de neuf ?


Avec : Didier Harpagès, Julien Rivoire, Michel Rouger, Guillaume Gamblin, Armel Campagne, Julie Blanc, Thierry Pardo, Jean Sivardière, Mathilde Mistral, Leila Porcher, Maxime Lerolle, Stéphen Kerkhove, Serge Perrin, François Veillerette, Lasserpe, etc.

Cliquez pour en savoir plus…

 

Numéro d'avril, actuellement en librairie :

Semences vivantes, graines d'autonomieJouer hors des cases

Le jeu peut être un objet de consommation, un espace de liberté et de gratuité, un outil d’apprentissage de l’éducation relationnelle et de la non-violence. Il peut être un vecteur des rapports de dominations entretenus dans notre société, tels que le sexisme ou la course à l'argent. Face à cette indétermination du jeu, récupérée par la société marchande, la place du jeu libre et émancipateur est de plus en plus réduite dans notre société. C’est pourquoi des associations d’éducation populaire ont réinvesti les jeux pour en proposer une pratique renouvelée.

Cliquez pour en savoir plus…

 

A paraître en mai 2018 :

Rouler pour des idées

Les tours à vélo militants se sont multipliés ces dernières années. Pédaler pour faire parler d'une cause ou pour rencontrer des alternatives sur le chemin : ce mode d'action collective est exploré dans ce dossier qui donne la parole à des acteurs et actrices de plusieurs d'entre eux. Entre objectifs politiques et contraintes techniques, efforts et convivialité, faisons étape avec ces tours à vélo pas comme les autres.

 

Haut de page

 


Agenda de S!lence

Expédition

Les jeudi 12 et vendredi 13 avril 2018. Jeudi à partir de 14h30 et vendredi à partir de 9h30 et jusqu'à épuisement des exemplaires à envoyer.

Rendez-vous dans les locaux de Silence, au 9 rue Dumenge, 69004 Lyon, pour un moment convivial et chaleureux : vous pourrez vous y rencontrer entre lect·rices, échanger et découvrir le local et l'équipe !

Venez nombreu·ses !
Vous partirez avec un numéro de la revue.
Nous vous offrons le repas le jeudi soir à la fin du pliage.

 

Stands et Rencontres

Vous partagez les valeurs de l’écologie, de la non-violence, vous souhaitez mettre en avant les alternatives de votre régions, vous disposez de temps, vous voulez participer à une belle aventure. Rejoignez les bénévoles et relais locaux de la revue Silence, partout en France.

Si vous êtes membres d'une association partageant nos valeurs, n'hésitez pas à nous demander des numéros, à diffuser lors de vos évènements. La diffusion de la revue est un élément indispensable à la survie de Silence. Contact : olivier.chamarande@revuesilence.net

 

Vous retrouverez la revue S!lence, et ses bénévoles lors des manifestations suivantes :

  • Curieuses démocraties, les 14 et 15 avril, Barjols (Var)
    Aux curieuses et aux curieux qui se demandent ce que peut être la démocratie (régime politique, système de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par le peuple, par l’ensemble des citoyens), le Collectif Citoyen, Curieuses Démocraties et La Belle Démocratie proposent ateliers, interventions, tables rondes et forum. Pour découvrir, imaginer et mettre en œuvre ce qu’est le pouvoir d’agir citoyen sur nos territoires.
    Place du village, Barjols https://www.pressenza.com/fr/2018/03/curieuses-democraties/
  • Gratiferia, le dimanche 22 avril, Bourg-en-Bresse (Ain)
    Pour cette première gratiferia, organisée par le Collectif de la Transition Citoyenne et Artisans du monde, venez déposez ou prendre tout ce que vous voulez : tout est gratuit.
    Marché couvert, avenue Maginot, Bourg-en-Bresse. http://transitioncitoyenne01.ovh/
  • Foire Éco Bio d’Alsace, du 10 au 13 mai, Colmar (Haut-Rhin)
    Quel futur pour la travail ? Et s’il n’y avait aucun futur pour ce que nous appelons aujourd’hui le travail ? Ce mot inventé à la fin du 18ème siècle par le capitalisme manufacturier et qui se généralise avec la société industrielle n’est le plus souvent qu’un emploi rémunéré pour des activités ou des produits qui se vendent, même s’ils sont inutiles pour nos besoins vitaux ou dangereux pour la nature. Ce mot : travail, associé à celui de capital et de croissance, est devenu le dogme de nos civilisations de consommation. Il classe et emprisonne les humains et contribue à la destruction de la planète en faisant semblant d’ignorer que nous vivons dans un monde fini.
    Parc Expo, Colmar. http://www.ecobio.alsace/
  • Les pieds sur terre, un film de Claude Hirsch, Ciné-club Écocitoyen Silence, mercredi 16 mai, 20h, Lyon (Rhône)
    Au cœur de Notre-Dame-des-Landes, le Liminbout, hameau d’une dizaine d’habitants, tient le haut du pavé. Agriculteur historique, paysans syndicalistes, locataires surendettés venus chercher une autre vie, squatteurs plus ou moins confirmés y apprennent à vivre et à lutter ensemble au quotidien. “Ici, disent-ils, on ne fait pas de la politique : on la vit”. Loin des représentations habituelles de la ZAD, le film est une immersion dans le huis-clos de ce village devenu au fil des années symbole de la lutte contre l’aéroport et son monde.
    Ciné-café Aquarium, 10 rue Dumont, Lyon 4e. Inscription conseillée. http://aquarium-cine-cafe.fr/ https://www.facebook.com/cineclub.silence.3
  • Foire éco-biologique Naturellement !, les 19 et 20 mai, Nyons (Drôme)
    100 exposant·es vous proposeront tout au long de ces deux jours : de nombreux ateliers (construction de meubles en palettes, couches lavables, construction en paille,..) des rencontres et causerie, des balades, du yoga...
    http://www.ceder-provence.org/foire-naturellement/je-decouvre-la-foire/

 

Vous cherchez Silence près de chez vous ?

Chaque mois, retrouvez dans cette rubrique, 3 points de vente de la revue :

  • Biocoop du Haut Doubs, 9 rue Arthur Bourdin, 25300 Pontarlier
  • Librairie La Friche, 36 rue Léon Frot, 75001 Paris
  • La Mésange bleue, 2A rue Jules Ferry, 88302 Neufchâteau

…mais vous pouvez aussi retrouver Silence dans les 192 autres points de vente que vous pouvez retrouver sur le site de S!lence à la rubrique "Où nous trouver". Si vous ne trouvez pas la revue dans votre ville, mais qu'un·e commerçant·e vous parait correspondre à nos valeurs, contactez-nous en nous donnant ses coordonnées ou proposez lui de devenir dépositaire.

 

Silence c'est aussi vous !

Silence est une revue participative dans laquelle les lect·rices sont invité·es à s'impliquer ! Nous avons besoin de vous pour faire connaître la revue. Vous pouvez nous aider en présentant Silence lors d'une manifestation qui se tient près de chez vous.

Si vous tenez un stand Silence (durant un week-end) ou deux stands (1/2 ou 1 journée), en accord préalable avec la revue, un abonnement de 6 mois pour vous ou pour une personne de votre choix vous est offert.

Merci de contacter Olivier, le mardi et le jeudi au local au 04 78 39 55 33.

Vous aussi, vous pouvez organiser des rendez-vous réguliers autour de la revue ! Nous pourrons passer l'annonce dans le revue et dans la Siberlettre.

 

Participez à la rédaction !

N'hésitez pas à nous proposer des reportages sur les initiatives que vous connaissez. Tout reportage publié dans la revue donne droit à un abonnement gratuit.

Les numéros régionaux épuisés (au nombre de 26 à ce jour) sont tous téléchargeables en libre accès sur notre site www.revuesilence.net et une carte vous permet de retrouver rapidement le numéro qui vous intéresse.

 

Haut de page

 


Les petits bonus du mois

Avec Silence,
faisons de l'écologie sociale
le moteur de notre société !

Silence a lancé fin mars une grande campagne de financement participatif afin d'assurer l'avenir de la revue et de pouvoir réaliser ses projets.

Dans un contexte de baisse généralisée des ventes et des abonnements et de faiblesse des aides publiques à la presse indépendante, cette campagne d'abonnements et de dons est nécessaire pour continuer à porter les idées d'écologie sociale et de décroissance dans la société. Également pour maintenir nos tarifs solidaires et pour développer un site internet qui mette en valeur 35 années d'archives.

C'est aujourd'hui que nous avons besoin de votre soutien pour maintenir ce titre indispensable dans le paysage de la presse alternative.

Vous pouvez souscrire à un abonnement ou faire un don, mais aussi découvrir des témoignages de soutien, une vidéo, une frise chronologique et une explication des objectifs de cette campagne sur le site : https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/soutenez-la-revue-independante-silence

La citation du mois

"Silence, c’est l’union du féminisme, de la non-violence et de l’écologie sociale. Je ne vois pas un autre groupe qui réunit avec la même délicatesse les luttes qui me sont chères. C’est aussi une association anti-système, qui essaie de ne pas reproduire, dans son fonctionnement et dans son mode de diffusion, la destruction de la nature ou le sexisme qu’elle dénonce dans ses pages."

Pinar Selek, militante et sociologue de Turquie exilée en France, auteure entre autres de Parce qu'ils sont Arméniens et du roman La maison du Bosphore.

 

La dernière du mois

467 - derniere

 

Haut de page

 


Pour rappel

  • La revue S!lence (48 pages, 4,80 euros) est diffusée uniquement par abonnement et dans un certain nombre de lieux en dépôt (dont la liste figure sur le site de Silence : ici).
  • Les numéros épuisés sont téléchargeables sur le site de la revue sur la page "Anciens numéros".
  • Il est possible de recevoir un numéro de Silence gratuitement pour découvrir la revue, sur simple demande, en contactant la revue par téléphone, courrier ou par le formulaire de contact sur son site.
  • L'abonnement est également possible directement sur le site :

    bouton abonnement
  • Silence est une revue sans pub, sans subvention, ce qui lui donne sa liberté de ton. Pour conforter notre indépendance financière et éditoriale, vos soutiens sont nécessaires !
    Ils augmentent notre liberté d'agir et nous permettent de multiplier les reportages pour explorer davantage d'alternatives. Par cette action, vous fortifiez l'association et contribuez à maintenir une presse indépendante. Merci de votre soutien.

    bouton don

Cette s!berlettre peut faire l'objet d'échanges - modérés - avec d'autres associations partenaires ou amies qui partagent notre éthique et notre sensibilité. Vous serez susceptibles, dans ce cadre, de recevoir ponctuellement certains messages ou invitations à vous abonner à une lettre d'information, de la part de ces structures, invitations que vous pourrez refuser.

Nous vous rappelons qu'il nous est impossible de lire les messages que vous nous envoyez en faisant "répondre" à cette s!berlettre. Vous pouvez par contre nous écrire en passant par le formulaire de contact de notre site : www.revuesilence.net ou à notre adresse postale.

 

Pour contacter la revue :
Tél. : 04 78 39 55 33
Silence, 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04
Permanences du lundi au jeudi, 10h-12h et 14h-17h.
www.revuesilence.net


Se désinscrire
Pour rappel, pour vous désinscrire, il est nécessaire de cliquer sur ce lien.