Menu:

<< <  Page  29 sur 29

Numéro 458 - été 2017

Alternatives en Hautes-Alpes et Alpes de Haute-Provence

Mais aussi : BD : Le travailleur de la nuit •  Les dilemmes d'une écolo-mangeuse • Paris peut-il être neutre en émissions carbone ? •  Comment la société civile désarme le conflit basque • Simplicité volontaire : la vie de château … en Espagne • 56 Légers sur la Terre [en savoir plus…]

inscrivez vous à la siberlettre

Accueil

Explorateur d'alternatives

S!lence est une revue écologiste, gérée par une association indépendante de tout mouvement ou parti, publiée depuis 1982.

Elle traite de thèmes liés à l'environnement (énergies, agriculture, pollutions, santé...) et à la société (féminisme, non-violence, relations nord-sud, décroissance...), en privilégiant une approche transversale. Ces thèmes sont abordés chaque mois de manière accessible, en présentant des alternatives.

 

Actualités

Les élections 2017

vues par les médias libres

Le travail de la CPML (Coordination Permanente des Médias Libres) continue.
Le tiers secteur médiatique - canards déchaînés, radios libres, télés pas très cathodiques et pirates du web - a décidé de jouer les vigies citoyennes, et vous propose un dossier en ligne pour une campagne pas pareille en deux épisodes :
http://medias-libres.org/elections2017/

A travers une quinzaine d'articles de Silence, Bastamag, Reporterre, Lutopik, le Ravi, La Canarde Sauvage, l'Age de Faire...

Et souvenez vous, croire aux promesses électorales est dangereux pour la santé !


Antisocial, Macron truste les médias...

L'ubérisation de l'information

pas question !

Communiqué 2017 de la Coordination permanente des médias libres

Macron / Le Pen : la finale de la présidentielle en dit long sur l'état de la « démocratie » et la déliquescence du paysage médiatique, laissant le champ libre à l'extrême droite et à l'ultra-libéralisme.

Maintenant qu'il est élu, la Coordination des Médias Libres réunie pour la sixième année consécutive à Meymac en Corrèze du 18 au 20 mai 2017 ne peut que s'alarmer du projet qu'il porte pour notre secteur, en particulier le financement et l'organisation de celui-ci.

Comment ne pas s 'inquiéter lorsqu'une proche de Macron déclare : « la présence d'actionnaires industriels et financiers au capital de groupes de presse est une réponse aux difficultés économiques ». Encouragement à la « migration numérique », mise en place de « trusts » de presse assis sur des fondations privées, simplification de la « réglementation audiovisuelle en matière de publicité » pour préparer le « basculement vers le numérique »... Sans parler de la « réforme » annoncée du code du travail. Rien de nouveau !

Nous, médias libres, citoyens, participatifs, « pas pareils »... connaissons trop bien l'ubérisation en marche et refusons de la voir se généraliser. Nous ne voulons pas que l'auto-entrepreneuriat, le non-respect des conventions collectives, des minima syndicaux, des droits les plus élémentaires des travailleurs deviennent la règle.

Certes, nos « entreprises » sont intrinsèquement engagées, souvent bénévoles, toujours désargentées  et conjuguant inventivité et bricolage. Mais nous ne saurions accepter que la servitude volontaire s'impose comme une contrainte à toutes et tous.

Depuis 2015, le ministère de la Culture et de la Communication a mis en place un fonds de soutien aux médias d'information sociale de proximité. C'est un geste encore trop modeste : 1,5 millions à partager entre plusieurs centaines de médias. Nous revendiquons une refonte totale et plus équitable des aides à la presse pour que soit garanti le pluralisme médiatique. Avec des moyens pérennes pour faire notre métier et pas un empilement de projets !

A ce titre, nous prenons acte de la nomination au ministère de la culture d'une éditrice qui s'est principalement illustrée dans une logique purement économique. Nous ne voulons pas, comme elle, changer le papier en or. Simplement travailler dignement et librement.

La séquence électorale que nous vivons confirme ce besoin d'information, d'analyse et de critique sociale. Pas une information en continu, aseptisée, standardisée, uniformisée. Mais une information pour éclairer, faire vivre le débat d'idées et donner la voix aux sans-voix. Nous ne savons que trop bien que lorsque celles et ceux qui font les médias sont précaires, l'information est sommaire. Alors, Monsieur Macron, l'ubérisation de l'information, pas question !

 

 

 

***** Affichez le féminisme ! *****

La revue Silence a réalisé et publie mi octobre 2015, une affiche intitulée "100 dates qui construisent nos luttes féministes aujourd'hui".

AFFICHE 100 DATES DU FEMINISME - SILENCECette affiche, en grand format (60x84cm) et toute en couleurs, foisonne d'informations et d'images sur de grands événements qui ont développé le combat des femmes pour leurs droits et qui ont toujours un impact à l'heure actuelle.
Mais elle met en avant également des initiatives plus modestes qui résonnent avec l'esprit de Silence.
[en savoir plus…]

 

 

Pliage de la revue

Si vous êtes à Lyon les jeudi 17 et vendredi 18 août, venez nous voir !

Pour mettre la revue sous pli et l'envoyer aux abonnés, de nombreux bénévoles se retrouvent une fois par mois au local de la revue. Pendant deux jours consécutifs, on discute en s'occupant les mains, on rencontre d'autres personnes intéressées par l'écologie, les alternatives, la non-violence... et on peut déguster le repas offert par la revue ! Puis on repart avec un exemplaire du numéro tout neuf.

Le pliage commence le jeudi à partir de 14h30, et s'arrête à 20h30 pour le repas.
Puis nous reprenons le vendredi à partir de 9h30, jusqu'à épuisement des exemplaires à envoyer (en général vers midi).
Il n'est pas nécessaire de s'inscrire à l'avance, on vient quand on veut, et on repart de même, au bout d'une heure, deux heures... ou la journée !

Rendez-vous dans les locaux de Silence, au 9 rue Dumenge, 69004 Lyon (M° Croix-Rousse).
Venez nombreux-ses, seul-e ou avec vos amis, votre mamie ou votre petit neuveu !

Et si vous n'êtes pas dispo cette fois-ci, voici les prochaines dates :
les jeudi 21 et vendredi 22 septembre
les jeudi 19 et vendredi 20 octobre
les jeudi 16 et vendredi 17 novembre...



État d'urgence ?

Déradicalisation à gogo(s)

Chaque journal, magazine, revue, télé et radio y va de son petit couplet sur la nécessaire "déradicalisation" des jeunes Français partis ou tentés de partir se battre avec les jihadistes de Daech. Participons à cet effort national !

[lire la suite de la tribune…]

 

Bulletin de présentation

 

A télécharger, ou à nous demander pour qu'on vous en envoie un petit stock,
pour le diffuser autour de vous, le faire circuler auprès de vos proches, dans des assos, des lieux alternatifs !

[ Télécharger en PDF couleur ]

[ Télécharger en PDF noir et blanc ]

 

 

Catastrophe de Fukushima

Conformément à notre vocation de média indépendant, nous vous donnons une chronologie des évènements destinée à éclairer la compréhension de la catastrophe nucléaire qui se déroule au Japon depuis le 11 mars 2011.

Pour agir, voici un agenda des évènements organisés partout en France :
http://groupes.sortirdunucleaire.org/Agenda

Merci de faire circuler ces informations aussi largement que possible.