Menu:

Contact

Numéro 395 - Novembre 2011


Consultez les 4 premières pages en cliquant ici.

A la découverte de la presse alternative

Enquête dans la mare aux "canards" (de Mimmo Pucciarelli, Jean-Marc Luquet & Guillaume Gamblin)
Quelle indépendance pour la presse française ? (de Christian David)
On n’achète pas un journal libre, on le finance ! (de Michel Gairaud)


Climat

Paris, 2°C en plus (de Francis Vergier)

Santé

Industrie agroalimentaire : main basse sur la diététique (entretien avec Paul Scheffer par Guillaume Gamblin)

Jeux vidéo

Jeux vidéo et monde militaire, un couple inséparable ? (de Tony Fortin)
Jeux vidéo : et si on jouait à la non-violence ? (de Marion Wintergerst)

Villes en transition

Potentiel et limites de l'alimentation urbaine (de Michel Bernard)

AlterTour 2011

Encore un grand cru ! (de Jean-Pierre Masson)

OGM

Dites "Non" aux vignes OGM !

 

brèves

Décroissance et transition 
C’est le Momentum ! (d'Agnès Sinaï)
Alternatives
Fukushima
Nucléaire
Energie
Femmes, hommes, etc.
Le sexisme… ah oui ? (de Léo Sauvage)
Paix
Le nucléaire, ça boum ! (de Dominique Lalanne)
Nord-Sud
Politique
Climat
Environnement
OGM
Santé
Agenda
Annonces
Courrier
Livres

 

éditorial

La danse des (autres) canards

Depuis deux siècles environ la contestation, la contre-information tout autant que des propositions révolutionnaires et utopiques ont pris leur place dans l'histoire de la presse. Cette presse que l'on nomme indépendante, différente, libre ou "alternative".(1)

Plusieurs générations de militant-e-s et acteurs du changement social depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui se sont nourris à cet arbre dont les branches nous montrent plusieurs chemins possibles afin de vivre autrement notre quotidien et réfléchir aux transformations sociales souhaitées, désirées ou simplement rêvées.

Se plonger dans ce monde de la presse alternative, comme nous le faisons dans ce dossier, permet de constater la vitalité de celle-ci, les multiples facettes qu'elle nous propose, bref une richesse culturelle et militante dont on ignore parfois la profusion.

Qu'entendons-nous par presse "alternative" ? Celle qui n'est subventionnée ni par la publicité, ni par des acteurs privés ou publics ? Celle qui va à revers de l'idéologie dominante ? Celle qui fonctionne en mettant en œuvre des formes d'autogestion et d'écologie pratique poussées ?(2)

Qu'en disent les acteurs de la presse alternative eux-mêmes, ainsi que les grands médias, et les lecteurs/trices ?

Face à un environnement médiatique qui tend à rendre les individu-e-s soumis et sans vision critique, partir à la découverte des vilains petits ou grands canards qui composent le paysage de la presse dite "alternative", permet de découvrir des voix qui expriment des idées, des rêves et des propositions porteuses d'une vision de la société plus juste et écologique, et qui méritent qu'on leur apporte un soutien... parfois critique.

Jean-Marc Luquet
Mimmo Pucciarelli


(1) Du 15 novembre 2011 au 25 février 2012, le CEDRATS, Centre d’études et de recherches sur les alternatives sociales, présente une exposition sur la presse alternative de Lyon et sa région qui sera accompagné d'un colloque international qui se déroulera les 19, 20 et 21 janvier 2012. (voir les pages agendas).
(2) Voir le dossier de Silence n°332, "Créons des médias alternatifs", intégralement téléchargeable "gratuitement" sur notre site : www.revuesilence.net.